Accueil du site > Elections fédérales 2015 > Une voix à gauche du PS au Conseil national

Une voix à gauche du PS au Conseil national

lundi 19 octobre 2015

Le Parti Suisse du Travail - Parti Ouvrier et Populaire (PST-POP) se réjouit de l’élection de son candidat Denis de la Reussille au Conseil national aujourd’hui. Nous le félicitons, lui et tout les militant-e-s du POP neuchâtelois, pour leur excellente campagne. Le retour d’une voix à gauche du PS au parlement est plus importante et nécessaire que jamais. En effet, des gros dossiers comme les réformes de la prévoyance vieillesse et de l’imposition des entreprises vont être discutés et décidés au cours des prochains mois. « Socialisme ou barbarie ! », comme le disait Rosa Luxembourg il y a plus de 100 ans. Dans la lutte contre la barbarie et pour le socialisme, nous nous attachons aux conditions de vie et aux intérêts objectifs des gens. Les personnes touchées par la crise, le racisme et la xénophobie doivent se battre pour leurs intérêts. Le PST-POP considère qu’une de ses tâches principales est de les mobiliser pour la lutte commune. De ce fait, la lutte extra-parlementaire, tout comme le renforcement de l’organisation et de la disponibilité au combat du mouvement ouvrier et des mouvements sociaux, sont des éléments centraux de notre travail. Il ne s’agit pas seulement d’une réforme de l’économie, de l’État ou des structures sociales, pour éliminer les effets négatifs du capitalisme. Il s’agit de transformer la société. Pour cela, le PST-POP se fonde sur les bases du marxisme. Notre but est la construction d’une société nouvelle, socialiste, c’est-à-dire la nationalisation des principaux secteurs de l’économie (notamment les banques), une économie qui fonctionne pour le bien de toutes et de tous et non pour les profits de quelques-un-e- s et une démocratie réellement populaire, à partir des lieux de travail, où le pouvoir appartient vraiment au peuple et non à quelques lobbys privés. Mais nous ne voulons pas en rester là. Notre idéal est la société communiste, c’est-à-dire une société sans classe, dans laquelle la vie a un sens pour tout le monde, dans laquelle l’exploitation de l’homme par l’homme, la domination et l’aliénation sont supprimées et où l’équilibre écologique est reconstitué. Les valeurs de cette société seront l’égalité des droits, le respect mutuel, la paix et l’absence de contrainte et de misère. Les élections fédérales n’étaient pas un but en soi pour le PST-POP, mais une opportunité parmi d’autres de s’engager pour une transformation de la société.

Parti Suisse du Travail - Parti ouvrier et populaire 18 octobre 2015

Plan du site |  RSS 2.0