Accueil du site > Archives > Offensives à tous les niveaux contre les caisses de retraite et l’AVS (...)

Offensives à tous les niveaux contre les caisses de retraite et l’AVS !

mercredi 9 mai 2012

Baisse des rentes du 2ème pilier

Le conseil fédéral

Le Conseil fédéral propose une série de mesures contre le 2ème pilier et l’AVS toutes plus inacceptables les unes que les autres : •Baisse des rentes pour financier le 2ème pilier ! •Mise à contribution du fonds AVS pour renflouer une partie du 2ème pilier, donc l’argent provenant des cotisations que nous avons payées ! •Malgré le NON très net du peuple suisse le 7 mars 2007 (plus de 72 % de NON !) le Conseil fédéral revient à la charge et propose une nouvelle baisse du taux de conversion !

Les caisses privées

Les caisses de pension privées, profitant de l’aubaine des mesures proposées par le Conseil fédéral, se sont prononcées en faveur d’une baisse des rentes !

Les banques

Les banques, proposent d’interdire l’usage du 2ème pilier pour le financement de l’achat de logement : cela leur ferait de la concurrence et c’est bien sûr elles, et elles seules qui veulent fixer les taux d’intérêt.

La Ville de Genève et les communes

Les membres de la caisse de pension CAP, employés des communes, de la Ville de Genève, du SIS (pompier de la ville de Genève) et des Services industriels ont une reçu une missive annonçant une série de mesures scandaleuses. Jugez plutôt : •augmentation de la durée de cotisation de 35 à 40 annuités •départ à la retraite retardé de 62 à 64 ans •baisse du taux de retraite de 2% à 1,75% par an •début de la possibilité de cotiser à 24 ans (au lieu de 17 ans aujourd’hui) ce qui rendra impossible tous départ avant 64 ans avec les 40 annuités proposées

Toutes les mesures favorables aux affiliés à la CAP ont été rejetée par les dirigeants de la caisse, notamment un relèvement des cotisations ou un échelonnement du refinancement pour lequel la loi fédérale permet un délai de 40 ans. Soulignons encore qu’en raison du statut des SI, cette entreprise devra désormais assurer un taux de couverture de 100 car les SI n’ont plus de garantie des collectivités publiques. Encore une démonstration des conséquences de la fin des statuts public. Cette couverture reste de 80 % pour les caisses des communes. Rappelons au passage que les mêmes effets se font sentir au niveau fédéral suite à la privatisation des CFF, l’éclatement des PTT et de multiples autres services de la confédération.

Le Canton de Genève,

Les membres des caisses de retraite cantonales CIA et CEH, quelques 60 000 personnes, sont aussi aux prises avec une vaste offensive contre leur caisse de retraite. Ainsi, sous prétexte que l’État-employeur paie selon les statuts de ces caisses en vigueur depuis leur fondation, 2/3 des cotisations, Les mesures d’assainissement, de fusion et de recapitalisation imposées par les chambres fédérales seront payées pour 2/3 par les employés et retraités !

Les propositions du Parti du Travail

Le Parti du Travail, auteur de l’initiative fédérale pour des retraites populaire malheureusement rejetée par le peuple (rejet dont sont lourdement responsables les syndicats et le PS, qui ont appelé à voter contre !), a toujours considéré la mise en place du 2ème pilier comme une véritable escroquerie au détriment des retraités et des futurs retraités. Alors que les responsables de la cacade annoncée du 2ème pilier cherchent par tous les moyens à faire payer les inepties de leur système de capitalisation aux retraités et plus particulièrement des plus modestes d’entre eux. Il est urgent de reprendre nos propositions par le lancement d’une initiative fédérale pour une seule caisse construite sur le système de la répartition en intégrant le 2ème pilier dans l’AVS, en assurant le maintien des droits acquis de chacun.

Plan du site |  RSS 2.0