Accueil du site > Activités > Initiatives > Initiative pour le remboursement des soins dentaires, enfin lancée (...)

Initiative pour le remboursement des soins dentaires, enfin lancée !

mardi 15 mars 2016

Notre initiative populaire cantonale "Pour le remboursement des soins dentaires" a enfin été publiée dans la Feuille d’Avis officielle aujourd’hui. Nous avons jusqu’au 15 juillet au plus tard pour récolter les signatures requises.

Pour soutenir notre combat, téléchargez l’initiative et envoyez là, même partiellement remplie, à :

Parti du Travail

Case postale 16

1211 Genève 8

Initiative soutenue d’ores et déjà par : MPF, ALCIP, solidaritéS, indépendants de gauche, PCG, DAL, la Gauche, ACTE, Christian Zaugg, député,SSP ...

Argumentaire :

SIGNEZ ET FAITES SIGNER L’INITIATIVE « POUR LE REMBOURSEMENT DES SOINS DENTAIRES » !

• La santé bucco-dentaire a un impact sur la santé générale

• La santé bucco-dentaire dépend du statut socio-économique

• Le manque de soins dépend de la capacité financière

(Revue Médicale Suisse 2009)

Les soins dentaires ne sont à ce jour pas remboursés par l’assurance-maladie, et de ce fait les gens doivent en payer le 89% de leur poche. Ce fait, ainsi que leur coût élevé, est cause d’une inégalité sociale choquante. Ainsi, dans la région lémanique, 5 % des personnes renoncent à des soins dentaires pour des raisons financières. Les conséquences en sont flagrantes. Chez les enfants jusqu’à 5 ans, 40 % de ceux issus d’une famille économiquement défavorisée ont une ou plusieurs caries contre 16 % de ceux issus d’une famille des classes moyennes ou favorisées. Chez l’adulte, 14 % des personnes appartenant à des groupes favorisés sont totalement édentées, contre 32 % appartenant à des groupes défavorisés. D’innombrables publications soulignent les liens de cause à effet entre la détérioration de la santé buccale et l’apparition, voire l’aggravation de maladies aussi prévalentes que l’athérosclérose ou le diabète. Par ailleurs, les prothèses dentaires amovibles (48 % dans la population aux revenus faibles et moyens-faibles, contre 11,5 % chez les hauts revenus) conduisent à une sélection des aliments et peuvent contribuer à la malnutrition des sujets âgés. Le Conseiller d’Etat vaudois Pierre-Yves Maillard a même déclaré : « les inégalités sociales jouent à plein et la santé dentaire des populations défavorisées du canton correspond à celle des habitants en voie de développement ».

Pour mettre fin à cette injustice scandaleuse, le Parti du Travail propose de mettre en place un système d’assurance de soins dentaires pour un accès libre et égal à la santé bucco-dentaire, qui rendra ces soins accessibles à toutes et tous, favorisera la prévention et permettra une amélioration de la santé de la population. Pour ce faire, nous proposons un financement sur le modèle de l’AVS, qui est un modèle d’assurance sociale éprouvée, beaucoup plus juste, plus équitable, et plus efficace que toutes les alternatives pseudo-libérales.

Plan du site |  RSS 2.0