Accueil du site > Activités > cafés politiques > Café politique : la BNS est-elle au bénéfice de la population ou de la finance (...)

Café politique : la BNS est-elle au bénéfice de la population ou de la finance internationale ?

samedi 28 février 2015

Vendredi 6 mars 2015

à 19h30

à la salle du Cercle du Mail

25 Rue du Vieux-Billard

1205 Genève

Avec Martin Schwartz, juriste et vice-secrétaire du Parti du Travail, Alain Lany, auditeur financier international, et Xavier Lany, chef d’entreprise et trésorier du Parti du Travail

La récente décision de la BNS de renoncer au taux plancher de 1.20 CHF contre 1€ avait beaucoup polémique, chaque camps politique proposant ses propres mesures pour faire face à ce changement. Le patronat et le Conseiller fédéral Schneider-Ammann ont notamment fait planer la menace d’une baisse de salaires. Il convient en premier lieu de s’interroger sur cette question là, mais aussi se demander si la mesure du taux plancher en tant que telle était la bonne. Au delà de ça, ce débat pose la question de la politique générale menée par la BNS : dans l’intérêt de qui la banque nationale travaille-t-elle ? Du pays et de son peuple ? Ou du capital financier et de lui seul ? Quel problème majeur pose l’indépendance de la banque nationale à l’égard du pouvoir politique et du débat démocratique ? Et quelle politique financière alternative le Parti du Travail devrait-il préconiser ?

Débat public. Venez nombreux !

Plan du site |  RSS 2.0